BARNES Mont-Blanc : L’immobilier de prestige toujours au top !

 

Un enneigement exceptionnel durant l’hiver 2017-2018 et un certain effet Macron dynamisent les investissements en montagne. L’attrait de Chamonix et Megève ne se dément pas selon David Prétot

 

Le marché immobilier haut de gamme se porte bien dans les Alpes, et plus encore au Pays du Mont-Blanc ! À Megève, environ 350 ventes sont conclues chaque année. 2017 a été poussive, la faute au Brexit et aux élections présidentielles françaises, « mais nous assistons aujourd’hui à une belle reprise » assure David Prétot. « L’arrivée de l'Hôtel Four Seasons***** et les nombreux projets d’hôtels cinq étoiles à venir apportent de nouveaux clients », sans compter la vingtaine de chalets collectifs qui sortira de terre dans les 5 ans. Prix du mètre carré dans le plus beau village des Alpes ? De 7 à 15 000 € pour les appartements, et de 10 à 20 000 € pour les chalets individuels. À Chamonix, l’été 2018 a été particulièrement dynamique. « Chamonix est sous-évaluée aujourd'hui, c’est une ville à la montagne, avec une activité touristique à l’année. Les biens qui arrivent sur le marché montent en gamme et nous sortons des sempiternelles chalets en rondins. Aujourd’hui, nous avons plus de demandes que d’offres ». Les prix du m2 oscillent entre 7 et 12 000 € pour les appartements et entre 10 et 15 000 € pour les chalets.

 

À LA CONQUÊTE DU PAYS DE GEX

 

Dans le prolongement du nouveau bureau d’Archamps qui couvre le genevois français, une nouvelle agence Barnes, dirigée par David Prétot, ouvrira courant 2019 dans la jolie ville de Divonne-les-Bains. Le marché immobilier, dopé par le pouvoir d’achat élevé des travailleurs frontaliers, est très dynamique au pied du Jura. « Nos clients qui ne peuvent pas résider en Suisse, notamment ceux d’Europe de l’Est et des Pays du Golfe, sont également attirés par des biens de prestige. Ils recherchent de belles demeures avec de grands terrains, de préférence avec vue sur le lac Léman, le jet d’eau ou le Mont-Blanc », une installation dans la cité thermale de l’Ain est donc parfaitement logique.

 

BARNES, UN GROUPE AMBITIEUX

 

Barnes est en pleine expansion. De 79 bureaux aujourd’hui, le groupe passera à 150 en 2025 dans des emplacements premium, et ce sur les cinq continents. La marque va aussi continuer à se décliner : après Barnes Hotel et Barnes Immeubles, viennent d’être lancés Barnes Vineyards, spécialisé dans le négoce des vins, Barnes Art Advisory, pour apporter du conseil dans l’achat et la revente d’oeuvres d’art, et Barnes Interiors, qui offrira de l’accompagnement dans les projets de décoration et d’aménagement. Enfin, Barnes Yachting, qui proposera de la location de bateaux de plaisance, est promis à un bel avenir à Monaco ou Porto Cervo en Sardaigne.

«Notre objectif est de devenir un groupe de luxe spécialisé dans les prestations haut de gamme» poursuit David Prétot «afin d’accompagner nos clients dans toutes leurs problématiques d’investissements plaisir. À Megève nous proposons déjà de la location, de la vente, une conciergerie, de la conception et de l'aménagement intérieur. Et nous offrirons bientôt encore de nouveaux services».

 

Textes : Sandra Ansanay - La Tribune de Megève n°158